Actualités

Exposition "L'OEil de Boeuf" - Librairie Ombres Blanches

2021-06-23_Invitation_OB.jpg

Du mercredi 7 juillet au 11 septembre 2021 à Toulouse

Après ses études en histoire de l’art aux Etats-Unis, Cérès Franco, Brésilienne, s’installe à Paris en 1951 pour mener à bien une carrière de critique d’art et commissaire d’exposition indépendante. En 1962, elle organise sa première exposition de peinture à Paris où elle demande aux artistes de travailler sur un format ovale ou rond. Cette exposition s’intitule L’Œil de Bœuf. Ce nom deviendra l’emblème des différentes manifestations qu’elle concevra par la suite.

Au cours des années 1960, elle réalise plusieurs expositions prestigieuses, notamment à Paris (au Bois de Boulogne, et au musée d’art moderne de la ville de Paris) et à Rio de Janeiro (musée d’art moderne de Rio). Elle y rassemble entre autres des œuvres de Pablo Picasso, Henri Laurens, Max Ernst, Arp, César.

 En 1972, elle ouvre sa galerie à Paris, L’Œil de Bœuf, où elle soutient des artistes issus entre autres du mouvement de la Nouvelle Figuration ou du groupe Cobra.

Le choix des artistes présentés dans cette exposition a été guidé par leurs liens privilégiés avec Cérès Franco et sa galerie L’Œil de BœufMarcel Pouget, Jacques Grinberg, Michel Macréau, Corneille et Stani Nitkowski comptent parmi ses invités les plus marquants. La rencontre en particulier avec l’œuvre du peintre Michel Macréau en 1960 sera déterminante, dont le style novateur déterminera ses choix ultérieurs. Il sera associé à la Nouvelle Figuration courant esthétique que Cérès Franco a défendu ardemment.

Cérès Franco : pour un art sans frontières

Livre_Ceres.jpg

Par Raphaël Koenig, préface de Jean-Hubert Martin

Cet ouvrage constitue la première étude consacrée à la commissaire d’exposition, galeriste et critique d’art franco-brésilienne Cérès Franco, « curatrice indépendante » avant la lettre au parcours résolument hors-normes.

Commander l'ouvrage

Visite guidée à La Coopérative-Musée Cérès Franco

Logo_RCF_radio.png

RCF Radio

Un entretien réalisé par Jérôme Bauzon

2020 : année d'importance pour La Coopérative-Musée Cérès Franco, avec les donations de la collection et du bâtiment et malheureusement, une année endeuillée par le décès de Dominique Polad-Hardouin, fille de Cérès Franco et commissaire de la nouvelle exposition Les voleurs de feu. Intervenant.es : Henri Foch, mécène et Audrey Martins, médiatrice culturelle.

Musée Cérès Franco - Les croqueurs d'étoiles

News Art Today TV - Éric Patou

Présentation de l'exposition "Les croqueurs d'étoiles" par Françoise Monnin, commissaire d'exposition et rédactrice en chef du magazine Artension

Inscrire l'art dans le champs des possibles : objectif COSMOS

Web_Aude_TV_Objectif_Cosmos.jpg

Partenariat entre La Coopérative-Musée Cérès Franco et le service Carrefour des Expressions de l'USSAP Limoux

La Coopérative-Musée Cérès Franco s'implique dans un projet de partenariat porté par le personnel médical du service du Carrefour des Expressions du médecin Michèle Bareil Guérin de l' USSAP / ASM de Limoux et l'Agence régionale de Santé. Timothy Archer, artiste de la Coopérative-Musée Cérès Franco anime des ateliers de peinture avec des participants en situation d'affection mentale.
Une très belle initiative et une rencontre très émouvante avec tous les intervenants qui nous expliquent l'intérêt d'une telle démarche auprès de participants en fragilité.


Merci aux élèves du jour, Lucie, Laurent et Jean-Marie pour leur aimable témoignage et merci à Web Aude TV pour ce joli reportage.

Voir la vidéo

Exposition "Cérès Franco en territoires imaginaires"

CeresFrancoEnTerritoiresImaginaires.jpg

Musée d'Art Naïf et d'Arts Singuliers de Laval

Du 18 décembre 2018 au 10 mars 2019

Le MANAS accueille jusqu’à mars 2019, 120 œuvres issues de la Coopérative-Musée Cérès Franco. Pour la critique d’art Lydia Harambourg, Cérès Franco « compte parmi les éveilleurs d’une réalité artistique ». En s’entourant des créations de tous ceux qu’elle a pu découvrir et qui ont su l’émouvoir, la galeriste n’a pas suivi la démarche classique de l’amateur d’art dont l’objet est de réunir une collection homogène faisant sens. La sienne, reflet de ses explorations artistiques et des rencontres passionnées est particulièrement atypique. Faite de contrastes, il s’y mêle divers langages artistiques, de l’Art Naïf à la Nouvelle Figuration, de l’Art Brut au Néo-Expressionnisme.

 

En savoir plus

La quête du Graal, une question de méthode pour bien déterminer et réaliser son but

Rencontre du 26 août 2018 - François Salmeron

La quête du Graal, c'est se lancer à la recherche d'un objet considéré non seulement comme la fin de cette quête, mais comme un absolu. Or, quelle peut être la nature de cet objet tant convoité ? La vérité, si l'on se réfère à la théorie de la connaissance, ou la sagesse et le bonheur si l'on se place d'un point de vue éthique? Mais surtout, quel aiguillon suivre pour bien mener sa recherche et ne pas se tromper de but ? Dès lors, la quête du Graal n'est-elle pas avant tout une affaire de méthode ?

Les avatars du Graal au temps des chevaliers

Rencontre du 14 juillet 2018 - Georges Passerat

La quête du Graal repose sur un objet mystérieux, un simple plat à nourriture qui s'est transformé au fil des siècles en pierre précieuse ou en coupe contenant le sang du Christ. Depuis sa lointaine origine païenne dans le monde celtique le thème s'est christianisé en donnant naissance à de nombreux mythes ou légendes. Dans notre terre d'Occitanie, on a même voulu le retrouver sur le site de Montségur et dans d'autres lieux tout aussi capables de fixer une légende.

L'importance du rêve dans la quête du Graal

Rencontre du 9 juin 2018 - Monique Lauret

Les hommes ont toujours eu l'intuition de l'importance du rêve dans leur vie intérieure. Rêve ou songe, à vertu de message à l'époque, ils saisissaient que comprendre ou interpréter le rêve est un moyen d'accès à la connaissance de soi, utile dans cette quête d'immortalité ou quête spirituelle du Graal.

La quête du saint Graal telle que l'a imaginée Jean-Marie Martin

Rencontre du 28 avril 2018 - Jean-Claude Caire

Les paysages magiques  de la Haute Provence  pour Jean-Marie Martin, enraciné dans sa Bretagne natale sont l’amorce de la création d’un itinéraire initiatique à travers un territoire  habité par deux peuplades adoratrices de l’eau, une  celtique, l’autre méditerranéenne.  Revisitant  la légende du roi Arthur et la mystique templière, il élabore dans son «  Verdon universel », une série de balises permettant d’atteindre le Saint Graal.