James-Jacques BROWN

Paris - 1918

BIOGRAPHIE

James-Jacques BROWN dit Jacques BROWNné en 1918 et mort en 1991, à Paris.  

 

Né d’une mère anglaise, femme de ménage pour une famille parisienne et d’un soldat américain, Jacques Brown poursuit d’abord des études de droit et obtient un diplôme à l’École libre des sciences politiques avant de devenir fonctionnaire au Ministère des Finances de 1942 à 1945. 

Il ne débute sa carrière d’artiste qu’à la Libération. À partir de 1952, il expose ses oeuvres au Salon de la Jeune Sculpture mais aussi au Salon de Mai et au Salon des Réalités Nouvelles. En 1958 et 1959, la Galerie Rodolphe Stadler à Paris lui organise deux expositions personnelles. L'année suivante, la galerie Mayer de New York présentait un ensemble de ses œuvres. En 1954, Jacques Brown réalise une carrosserie automobile pour un châssis de Bugatti modèle type 575. C’est au cours de ce projet que l'artiste se familiarise avec la résine de polyester avec lequel il réalisera de nombreuses sculptures. Cette matière flexible et translucide lui permet de concilier ses exigences de peintre et de sculpteur. Cependant, de graves problèmes pulmonaires, probablement liés à l’utilisation de cette résine, le contraignent de cesser ses activités de sculpteur dans les années 1970. Il s’adonne alors au dessin, à la peinture et à la linogravure, avant de mettre un terme à sa carrière d’artiste à la fin des années 1980. Certains critiques le considèrent comme l’un des pionniers de la Nouvelle figuration.

ŒUVRE(S) EXPOSÉE(S)

ŒUVRE(S) DE L’ARTISTE APPARTENANT À LA COLLECTION CÉRÈS FRANCO

Sans titre, 1974
Acrylique sur toile, 55 x 46 cm, CF416
Sans titre, 1974
Acrylique sur papier, 50 x 65 cm, CF418
Sans titre, 1974
Acrylique sur papier, 50 x 65 cm, CF417