CHAÏBIA

Choutka, Maroc - 1929

BIOGRAPHIE

Chaïbia TALAL ou CHAÏBIA 

Née à Choutka, au Maroc, en 1929 et décédée à Casablanca, au Maroc, en 2004.

Chaïbia est une légende au Maroc. Elle commence à peindre en 1963 après avoir entendu en rêve la voix d’Allah lui dire : « Chaïbia, lève-toi et peins, tu as un palais à décorer ! ». Découverte par le critique d’art Pierre Gaudibert qui l’encourage, elle expose pour la première fois en 1966 au Goethe Institut de Casablanca. La même année à Paris, elle participe à des expositions au Musée d’art moderne, au Salon des indépendants et à la galerie Solstice. En 1974, Cérès Franco lui consacre sa première exposition individuelle à Paris, dans sa galerie L’Œil de Bœuf. Dès lors, la notoriété de Chaïbia ne cesse de croître. Son œuvre, éclatante de couleurs, rend hommage aux femmes marocaines et raconte le quotidien de son village natal.

Elle a exposé en Europe, aux États-Unis et en Amérique latine. Aujourd’hui bon nombre de musées et de collections privées possèdent ses œuvres : Institut du Monde Arabe à Paris, la Collection de l’Art Brut à Lausanne, le Fonds National d’Art Contemporain, La Coopérative-Musée Cérès Franco, à Montolieu et le roi du Maroc.

ŒUVRE(S) EXPOSÉE(S)

Le cycliste, 1978
Huile sur toile, 113 x 93, CF22

Collection particulière

ŒUVRE(S) DE L’ARTISTE APPARTENANT À LA COLLECTION CÉRÈS FRANCO

Sans titre
Gouache sur papier marouflé sur bois, 57 x 76 cm, CF21
Sans titre, 1965
Gouache sur bois, 55 x 74 cm, CF19
Sans titre
Gouache sur papier, 32 x 34 cm, CF17
Sans titre
Gouache sur papier, 65 x 50 cm, CF31
Vitrail
Gouache sur papier marouflé sur bois, 50 x 65 cm, CF20
Un homme malheureux, 1977
Huile sur toile, 40 x 45 cm, CF25