Raphaëlle RICOL

Lyon - 1973

BIOGRAPHY

RICOL Raphaëllenée à Lyon en 1973.

 

Raphaëlle Ricol commence par fréquenter une école de graphisme (elle est diplômée de l’ESAG Penninghen en 1999), puis s’initie à la photographie et poursuit la peinture en autodidacte à partir de 2001. Ses sources d’inspiration sont multiples : la BD, les mangas, les dessins animés, l’art urbain, la peinture classique, sans oublier le monde qui l’entoure. Elle peint le plus souvent à l’huile et à l’acrylique en y mêlant le feutre le marqueur ou la peinture à la bombe. Des objets viennent aussi parfois s’incorporer dans sa peinture. Il en résulte une œuvre très libre aux couleurs intenses, acides et stridentes ; un reflet transfiguré et fantastique de notre monde contemporain, immédiat, accéléré et violent.

Exposant d’abord à la galerie Trafic d’Ivry-sur-Seine, dirigée par Jean-Michel Marchais, puis à la galerie Polad-Hardouin, elle est actuellement représentée par la galerie Patricia Dorfmann.

En 2015, Raphaëlle Ricol remporte le prix Jean-François Prat. Sélectionnée en 2010 par Fabrice Hergott, quelques-unes de ses toiles ont été présentées à l’exposition Dynasty, au Palais de Tokyo. Elle a récemment exposé à l’Abbaye d’Auberive (« L’Esprit singulier, 2016), et figure cette année dans les expositions collectives imaginées par Julie Crenn, Peindre, dit-elle [Chap.2], au Musée des Beaux-arts de Dôle, et En toute modestie- Archipel Di Rosa, Musée International des Arts Modestes, à Sète.

EXHIBITED WORK(S)

WORK(S) OF THE ARTIST BELONGING TO THE COLLECTION CERES FRANCO

Sans titre, 2009
Stylo-feutre sur papier, 24 x 33 cm, CF1805