Paolo Pedro LEAL

Botafogo

BIOGRAPHY

LEAL Paulo Pedro, né à Botafogo, état de Rio de Janeiro, au Brésil, en 1884 et décédé à Coelho da Rocha, état de Rio de Janeiro, au Brésil, en 1968.

 

Paulo Pedro Leal commence à peindre vers 1950, comme un « chroniqueur au pinceau ». Il peint des œuvres inspirées par des sentiments extrêmement violents. Cette peinture dramatique se présente comme un véritable manifeste qui dénonce des situations intolérables. Il prend pour point de départ des morceaux de papier ou de carton qu’il trouve dans la rue. Malgré le caractère précaire de ce support, il eut de nombreux acheteurs et en particulier parmi les gens du peuple qui étaient touchés par les sujets qui les concernaient de près. En effet, il décrivait les désastres, les naufrages, les déraillements de trains, les batailles de soldats… Domestique dans une famille de Français, il voit des illustrés avec des reproductions de la guerre 14/18 dont il s’inspire. Parfois il représente aussi des scènes licencieuses voire criminelles commises par des gens proches de lui : prostitués, vagabonds, personnes limites…

Lucien Finkelstein, président-fondateur du MIAN Musée International d’art naïf (Rio de Janeiro) a écrit une préface à l’occasion d’une exposition posthume consacrée à Paulo Pedro Leal à la galeria Relevo en 1999. Dans celle-ci, il s’émeut devant un tableau qu’il considère historique, La Noyade des mendiants. En effet, en 1965, la police de Rio décida de « nettoyer » la ville de Rio pour les fêtes du quatre centième anniversaire de la fondation de Rio de Janeiro. Lucien Finkelstein souligne la proximité avec « Les Fusillés du 3 mai 1808 » peint par Goya.

En 1965, Cérès Franco et Jean Boghici (directeur de la galerie Relevo) ont montré ce grand talent à Paris à l’occasion de l’exposition « Huit peintres Naïfs Brésiliens », à la galerie Jacques Massol.

In Collection Cérès Franco, Acte I, Les imagiers de l’imaginaire, Musée des Beaux-Arts de Carcassonne, 28 septembre 2013.

 

 

 

 

EXHIBITED WORK(S)

WORK(S) OF THE ARTIST BELONGING TO THE COLLECTION CERES FRANCO

Sans titre
Gouache sur toile fixée sur bois, 81 x 100 cm, CF213
A danca do boi
Gouache sur aggloméré, 71 x 100 cm, CF214