Friedrich SCHRODER-SONNENSTERN

Tilsit

BIOGRAPHY

SCHRÖDER-SONNENSTERN Friedrich, né à Tilsit en Russie en 1892 et décédé à Berlin en 1982.

 

Friedrich Schröder-Sonnenstern est né à la frontière germano-russe. Adolescent, il fait de longs séjours dans des maisons de correction et est interné pour la première fois en 1910 à l’hôpital psychiatrique d’Allenberg où on lui diagnostique une démence précoce. Ces expériences forgent en lui un fort rejet de l’autorité sous toutes ses formes. À sa sortie, il publie des poèmes dans lesquels il critique l’injustice sociale et la corruption nationale. Après avoir exercé plusieurs petits métiers pendant la Première guerre mondiale, notamment celui de postier, on retrouve sa trace après la guerre à Berlin où il est astrologue et soignant naturopathe. ll fonde aussi une secte chrétienne sous le nom d’« Eliot le roi soleil » qui réunit de nombreux adeptes et crée un « Institut pour la culture du corps, de l’esprit et de l’âme, Occultisme, Spiritualisme, Psychographologie » avec la voyante Martha Möller qu'il rencontre en 1924. Après d’autres séjours en prison (pour dettes et pratique illégale de la médecine) et en hôpital psychiatrique, c’est à celui de Neustadt qu’il se met au dessin. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il travaille dans un dépôt d’armes de l’armée de l’air puis est emprisonné dans un camp d'internement pour insulte au mouvement national-socialiste. Il s’enfuit en 1942 pour rejoindre Martha Möller à Berlin. Après la guerre, bénéficiant d’une certaine renommée pour ses dessins et ses peintures, il participe à l’Exposition internationale du Surréalisme organisée à la galerie Cordier en 1959. Il sombre dans l’alcoolisme à la mort de sa compagne en 1964.

Réalisés au crayon de couleur sur de minces lavis de peinture, les dessins de Schröder-Sonnenstern représentent des caricatures colorées et subversives de monstres et d’animaux : le grotesque le dispute au mythique, dans un monde à la fois érotique et sombre. 

EXHIBITED WORK(S)

Der blinde betende Loewe : Geschaendete Kraft (Le lion aveugle priant : la force outragée)
Crayon sur carton, 48 x 70, CF1878

Donation Daniel Cordier, ©Centre Pompidou, MNAM-CCI