Danielle LE BRICQUIR

Paris - 1941

BIOGRAPHY

LE BRICQUIR Danielle, née à Paris, le 10 octobre 1941.

 

Longtemps militante de la cause féministe, auteur de La Paix, les Femmes ! (éd. PUG, 1985), Danielle le Bricquir a effectué des études universitaires de lettres et soutient avec succès en 1998 une thèse sur le groupe Cobra.

L’artiste commence à peindre en 1978, puis à sculpter des totems peints, conçus à pieds sécants (Tupilaks). Elle participe à de nombreuses expositions dans des galeries, à Paris : L’Œil de Bœuf, (1996), La Halle-Saint-Pierre, Place des Vosges… En province : au Musée de la Création franche de Bègles, au CRAC du Tremblay, à Brest, au Mans. A l’étranger : Musée d’art outsider de Hollande, à New York, à Cracovie…

Danielle le Bricquir a notamment réalisé des illustrations : “Il faut savoir lire“, “Le cri d’Os“, “De l’autre côté du mur“.

"Il existe à l’intérieur de l’œuvre de Danielle le Bricquir cette quête permanente parmi les lieux d’enfance, les images de pureté originelle et de beauté native, l’art primitif, l’art populaire, les contes et légendes, les rites magico-religieux, les expressions vraiment enracinées dans une culture, dans un héritage historique… ". 

Pierre Souchand, In Hors Série n°208, Connaissance des Arts, Désirs Bruts, 6e Forum des Arts Plastiques en Île-de-France, Octobre 2003

EXHIBITED WORK(S)

Le sorbier d'Avallon
Sculpture en bois peint, 130 x 85 x 37, CF784

Collection Cérès Franco

WORK(S) OF THE ARTIST BELONGING TO THE COLLECTION CERES FRANCO

L'ogre d'Huelgoat
Sculpture en bois peint, 100 x 65 x 62 cm, CF782
Le sorbier d'Avallon
Sculpture en bois peint, 130 x 85 x 37 cm, CF784
L’arbre à rêves
Sculpture en bois peint, 200 x 140 x 100 cm, CF785
La sieste du loup, 1996
Acrylique sur toile brute sur carton, 70 x 100 cm, CF780